La Pyramide Olfactive d’un Parfum

Quelle que soit la concentration ou la technique de fabrication utilisée, le parfum se décrit toujours par trois notes successives correspondant à des temps d’évaporation différents.

Chaque note exhale des senteurs différentes. On les appelle notes de tête, de cœur et de fond. Ensemble, elles forment la structure et l’architecture du parfum : la fameuse pyramide olfactive du parfum.

null

Les notes de tête

C’est la senteur fugitive, volatile, du parfum que l’on vient de vaporiser. Fortement alcoolisé, il révèle souvent les notes les plus vertes et les plus fraîches du mélange. C’est une première impression que l’on compare souvent à la note d’attaque d’un vin. Ses propriétés s’estompent au bout de 30 mn après vaporisation.

null

Les notes de coeur

Bien-nommées, elles constituent le cœur de la composition. Elles lui donnent son caractère, sa personnalité. Plus persistante, son odeur s’évanouit progressivement. On l’appréhende 5 mn après la vaporisation, pleinement au bout de 30 mn. Ce sont les notes de cœur qui déterminent le plus souvent le choix d’un parfum plutôt qu’un autre.

null

Les notes de fond

Elles fixent le parfum, le font durer parfois plusieurs jours de suite. Il s’agit souvent de senteurs cuirs ou boisées, de mousse, d’ambre ou de vanille. Au bout de quelques heures, elles se fondent avec l’odeur de la peau et créent une alchimie unique, laissant un sillage inédit et propre à chaque personne. Une note de fond persistante est gage de qualité.

D’une manière générale, on retrouve de fortes notes de tête dans les parfums frais et évanescents alors que la présence des notes de fond est caractéristique des parfums plus opulents.